Exploration artistique pour les élèves de 2AA : Projet « Noir Étoile »

Suite à un appel à candidature lancé en juin 2023, la classe de seconde Arts Appliqués a été sélectionnée pour participer au dispositif « Architecture et Patrimoine, Regards de Lycéens et Apprentis ». Ce programme novateur, proposé par l’union régionale des CAUE de Bourgogne Franche-Comté, vise à éveiller la sensibilité des jeunes à leur environnement, en leur permettant d’explorer leur cadre de vie sous un nouvel angle, grâce à l’accompagnement précieux d’un intervenant : architecte, urbaniste, paysagiste, designer ou artiste.

Questionnant le rôle et la place de la lumière en architecture, les élèves ont été guidés dans ce parcours artistique par M. Gilles Pourtier, artiste sculpteur, photographe et compagnon verrier, formé notamment au CERFAV de Nancy et à l’ENSP d’Arles (http://gillespourtier.com).

Ce projet consiste à aborder l’architecture d’une manière sensorielle, en questionnant les multiples facettes du médium photographique et en explorant les liens entre architecture, patrimoine et photographie.

Autre particularité du projet : le tutorat des élèves de 2AA par leurs camarades étudiants de Classe préparatoire aux grandes écoles Arts & Design, dans le cadre des Cordées de la réussite. Ce travail collaboratif a été mené sous la supervision attentive de M. Wampach, enseignant en CPGE, qui a accompagné les élèves tout au long de cette aventure.

L’atelier a reposé sur les visites préalables de lieux emblématiques de la Ville de Nevers : l’Église Saint Étienne, édifice du XIe siècle, très bien conservé et parfaitement représentatif de l’art roman ; puis l’église Sainte-Bernadette du Banlay, conçue par Claude Parent et Paul Virilio, inaugurée et consacrée en 1966.

Les élèves de 2AA, accompagnés de leurs tuteurs, ont également visité la Cité du Vitrail à Troyes

Auparavant, les élèves avaient assisté à un cours portant sur le fenestrage dans les types roman et gothique, et reçu une formation à la technique du cyanotype.

Ce projet représente une opportunité pour les élèves de développer leur créativité, leur sensibilité artistique et leur compréhension de l’environnement architectural qui les entoure. La collaboration avec des étudiants leur permet également de découvrir concrètement le fonctionnement d’une formation de l’enseignement supérieur et de commencer à se projeter en termes d’orientation.

À venir dans le courant du mois de juin, la restitution de cet atelier, dans les locaux de l’Ésaab.

Sortie culturelle à Paris pour les élèves d’Arts Plastiques

Les élèves de Terminale Spécialité et Option Arts plastiques ont eu l’opportunité, jeudi 4 avril, de participer à une sortie culturelle à Paris, explorant les lieux artistiques de la capitale dans le cadre de leurs cours.

La journée s’est engagée par une visite du Quartier Beaubourg, secteur phare de l’art contemporain à Paris, connu pour abriter plusieurs œuvres de street art. Cette excursion a offert aux élèves une plongée au cœur de l’art et de la culture urbaines.

Lors de cette matinée, les terminales ont eu la chance de visiter deux galeries d’art renommées : la galerie Sémiose et la galerie Thaddaeus Ropac. Spécialisées dans l’art contemporain, elles ont offert une belle immersion dans le monde artistique international : photographies de Robert Mapplethorpe, sculptures de Richard Deacon et Wolfgang Laib, ou encore œuvres de la jeune artiste Amy Bravo.

La demi-journée s’est clôturée par une halte aux abords du Centre Pompidou, près de la fameuse fontaine Stravinsky, réalisée par les artistes Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle.

Dans la seconde partie de la journée, les 35 élèves et leurs accompagnateurs ont entamé la visite du musée du Centre Pompidou. Déambulant au cœur des collections permanentes modernes et contemporaines, le groupe a découvert les nombreuses œuvres présentes dans le bâtiment, dont l’aspect s’inspire de l’esthétique industrielle.

Cette sortie culturelle s’est achevée par la visite du Musée de l’Orangerie, un lieu emblématique de la peinture impressionniste et post-impressionniste, situé au cœur du Jardin des Tuileries. Cette visite a permis aux lycéens de découvrir certaines des plus grandes œuvres avec notamment la découverte du très renommé Cycle des nymphéas de Claude Monet.

Immersion culturelle à Lyon : une sortie cinématographique pour les élèves en Cinéma-Audiovisuel

Les élèves de la section cinéma-audiovisuel du Lycée Alain Colas ont récemment fait une plongée dans l’univers cinématographique lors d’une sortie culturelle à Lyon, le mercredi 13 mars dernier.

Divisée en deux parties, l’escapade a démarré par une visite guidée du musée de l’institut Lumière, lieu consacré à la protection et à la projection du patrimoine cinématographique. Dédié aux origines du cinéma, le musée est installé au sein de la Villa Lumière et ouvre à la découverte des inventions des deux frères Lumière, qui ont joué un rôle capital dans l’histoire du cinéma. Les élèves ont eu l’opportunité d’assister à la projection privée du film La Dolce Vita de Federico Fellini au sein de l’institut, œuvre s’inscrivant dans le cadre de leur programme de baccalauréat.

Pour couronner la journée, les élèves se sont rendus à l’Auditorium Maurice-Ravel afin d’assister à un ciné-concert exceptionnel : l’Orchestre National de Lyon, sous la direction de Timothy Brock, a interprété Faust de Murnau. Cette expérience leur a ainsi permis de vivre la fusion entre musique et cinéma dans un cadre immersif.

Un projet d’Arts Appliqués qui donne le sourire.

En février, les élèves de Terminale STDS2A ont présenté leurs propositions de réaménagement et de décoration du « Café Sourire » à l’Adapei de la Nièvre. C’était l’aboutissement d’un projet débuté en janvier, à l’initiative de leur professeur, Jean-Luc Diény. 

Les élèves, répartis en 5 groupes, ont été encadrés par Jean-Luc Dieny, professeur d’arts appliqués, en partenariat avec Mathias Coindre, éducateur à l’ADAPEI 58, également encadrant des jeunes en situation de handicap dans ce café.

Après avoir rencontré les membres de l’association et établi les spécifications du projet, les lycéens se sont rapprochés de la communauté d’Emmaüs de Magny-Cours. L’objectif ? Intégrer du mobilier déjà existant dans les propositions élaborées par les élèves.

Au lieu de choisir un seul projet parmi les cinq présentés, les responsables ont décidé de combiner les idées les plus pertinentes de chaque équipe pour obtenir le meilleur résultat possible. Les professeurs sont fiers de leurs élèves, qui ont démontré un grand niveau d’engagement et d’intérêt pour ce projet. Pour ces derniers, cette expérience a été enrichissante et stimulante, avec une volonté de suivre l’évolution du Café Sourire, au-delà de la conclusion du projet.

Cette initiative marque donc le début d’une nouvelle aventure pour tous les participants !

 

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/ces-lyceens-fourmillent-didees_14437075/

 

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/le-debut-dune-belle-aventure_14447954/

 

Rencontre avec Florence Miailhe : cinéma d’animation

Le 4 mars, nous avons eu l’honneur d’accueillir Florence Miailhe au sein de notre établissement, une réalisatrice de renom qui a reçu plusieurs prix tels le César du meilleur court-métrage en 2002 pour Au premier dimanche d’août, une mention spéciale au Festival de Cannes en 2006 pour Conte de Quartier et un Cristal d’honneur, à l’occasion du Festival International du Film d’animation d’Annecy en 2015 pour l’ensemble de son œuvre. Florence Miailhe est également lauréate de la Fondation Gan pour le Cinéma, prix spécial 2017. En 1991, Florence se lance dans l’animation, passionnée de peinture et ancienne maquettiste de journal, elle se fait remarquer pour le film d’animation Hammam créé à partir de dessin d’observation et diffusé par le CNC.
Les techniques de cette artiste varient selon les animations, souvent inspirées de conte, mais les plus récurrentes sont le pastel sec, la peinture et le sable. Florence Miailhe capture le travail pictural réalisé sous la caméra, l’effet de mouvement  étant recréé par recouvrement.

Nous remercions chaleureusement cette brillante réalisatrice d’avoir accepté l’invitation de Mme Freville, professeure d’arts appliqués, et donné cette conférence très inspirante.

Éducation aux Médias

Cette année, deux classes de seconde – dans le cadre de l’enseignement moral et civique – ainsi que des groupes d’élèves de première et de terminale qui ont choisi la spécialité « Histoire-géographie, Géopolitique et Sciences Politiques » sont impliqués dans un projet d’éducation aux médias et à l’information.
Les élèves de seconde ont participé à un atelier sur la caricature, comme le vendredi 24 novembre, animé par le dessinateur Cyrille Berger. Exerçant en tant que professeur au lycée Alain Colas, il est avant tout illustrateur, et notamment dessinateur de presse.
Les élèves de première ont participé à trois ateliers, organisés à la fin de l’année 2023, en liaison avec le thème de l’information à leur programme. Ils ont rencontré à deux reprises Christophe Schmidt, journaliste de l’AFP à Paris et bénévole à l’association « entre les lignes »;. Le premier atelier a porté sur médias et pluralisme et le second sur caricature et liberté d’expression.
Le 21 décembre dernier, les élèves de première puis ceux de terminale ont aussi eu l’opportunité d’assister à la conférence du photo-reporter Arnaud Finistre, qui leur a présenté ses photos du printemps arabe en Égypte, de la guerre civile en Libye, des effets du changement climatique en Inde ou des manifestations en France. Pigiste, il travaille pour la presse écrite, notamment le quotidien Le Monde, et pour l’Agence France Presse (l’AFP est l’une des trois grandes agences mondiales d’information).

https://entreleslignes.media/
https://www.afp.com/fr

Corps et espace

 

Le sport et les arts appliqués se sont rencontrés lors du workshop « Corps et espace » ; animé par une danseuse professionnelle, Liselotte Singer et à destination des élèves de Terminale arts appliqués. Un workshop mis en place à l’initiative de la professeure d’arts appliqués, Jennifer Fréville, et organisé avec la chargée de médiation en danse, théâtre et performance, de l’association Antre Peaux, Anna Zachmann.

Cet atelier a permis aux élèves d’expérimenter la place du corps dans l’espace, accompagnés de leurs professeurs d’EPS, Christelle Pouzens et Marvin Barroso. Les corps ont été sollicités par des contraintes variées, inspirées du « contact improvisation » : une forme de danse improvisée née dans les années 70 où le but est de composer avec le corps et les mouvements de l’autre danseur, mais aussi avec l’espace disponible, la nature du lieu, sans partition préétablie mais en jouant des effets de contrepoids, de déséquilibre, et potentiellement de chute.

Dans un second temps, on a proposé aux élèves de dessiner. Il s’agissait de penser le dessin à la fois comme la retranscription d’une expérience sensible vécue mais aussi comme l’écriture d’un mouvement.

Dans le cadre du workshop, la classe s’est également rendue à l’église Sainte Bernadette du Banlay pour une visite commentée. Caractérisée par une architecture particulière, ce lieu dont les sols sont inclinés, est une des rares concrétisations de la théorie de la « fonction oblique », développée par l’architecte Claude Parent et par Paul Virilio. Elle établit un nouveau rapport au sol fondé sur l’instabilité et le déséquilibre, permettant selon eux d’être en état de réceptivité, de participation et d’adhésion à une dynamique architecturale. Une manière pour les élèves d’envisager les applications possibles de l’expérience initiale.

Sortie culturelle : musée d’Orsay et musée Rodin

Le 10 janvier, les élèves de 1ère spécialité Arts plastiques, de 2de et de 1ère option arts plastiques, ont pu voir l’exposition consacrée par le musée d’Orsay au peintre Vincent Van Gogh et plus précisément aux deux derniers mois de sa vie, passés à Auvers-sur-Oise.

Les élèves ont évidemment profité aussi des collections permanentes du musée d’Orsay. L’après-midi, l’exposition intitulée Critical Mass a emmené les élèves dans un parcours faisant dialoguer les œuvres du sculpteur anglais, Anthony Gormley avec celles d’Auguste Rodin, et questionnant le rapport de
la sculpture au corps.

Chercheurs de mémoire

Le 19 décembre, les classes de terminale C et E se sont rendues à Paris, au Mémorial de la Shoah, dans le cadre d’un projet de recherches portant sur les déportés nivernais durant la seconde guerre mondiale. Après avoir visité le matin, le musée de l’histoire de l’immigration, les élèves ont visité l’exposition du Mémorial de la Shoah et participé à un atelier sur la reconstitution d’une biographie de déporté à partir d’archives. Cet atelier leur a permis de comprendre la démarche de recherches pour les déportés sur lesquels ils enquêtent.

En partenariat avec le Mémorial de la Shoah, avec l’association Mémoires du convoi 6 et des Camps du Loiret, et financé pour partie par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, ce projet permet aux élèves d’endosser le rôle d’enquêteur et d’entreprendre des recherches sur la biographie de personnes qui ont été déportées vers Auschwitz-Birkenau par le convoi n°6 du 17 juillet 1942, en partance de Pithiviers. Cette collecte d’informations est menée également en lien avec les Archives départementales de la Nièvre.

À partir de ces données, les terminales complètent leur propre page internet collaborative sur les déportés nivernais. Certains élèves de terminale participeront à l’issue de ce projet au Concours national de la Résistance et de la Déportation qui se déroulera en avril prochain.

Par cette action, les élèves s’initient aux pratiques de recherches mais contribuent également à redonner vie aux déportés, et au devoir de mémoire porté par leurs descendants.

Projection de « Linda veut du poulet »

linda 3-1
linda veut du poulet 1

Le 13 décembre, dans le cadre du cours de cinéma-audiovisuel optionnel, les secondes, les premières et les terminales ont visionné « Linda veut du poulet » au CinéMazarin. Ce film a obtenu le Cristal du long métrage lors du dernier festival d’Annecy et avait reçu le soutien de l’ACID (association du cinéma indépendant pour sa diffusion).
Cette sortie a été prise en charge financièrement par notre partenaire DRAC.

Sortie à la Fondation Louis Vuitton

Dans la matinée du 7 décembre, les terminales spécialité Arts plastiques se sont rendus à la Fondation Louis Vuitton pour l’exposition du peintre abstrait Mark Rothko, intitulée « Colors fields ». Après cette expérience sensorielle et immersive, les élèves ont visité deux expositions au Centre Pompidou : la première ayant pour thématique le « Corps à corps » et brossant l’histoire de la photographie, de l’argentique à l’Art contemporain ; la seconde présentait les œuvres du peintre, auteur et scénographe, Gilles Aillaud, qui s’intéresse aux animaux dans leur milieu naturel.

Le Reva du Club Journal

20231123_183144(1)

L’activité du Club Journal a repris cette semaine avec une dizaine d’élèves qui publient des articles aux sujets variés portant aussi bien sur la musique que la géopolitique. Le Reva peut aussi publier des BD et des nouvelles.

Ce jeudi 23 Novembre, le Club s’est réuni afin de faire la maquette du premier des 3 numéros de l’année 2023-2024, dont le premier qui paraîtra le 15 décembre. 

Nous pourrons retrouver ce nouvel exemplaire du Reva aux abords de la « rotule » (l’espace central du lycée) lors de la réunion parents-professeurs des premières et des terminales.