Atelier de teinture végétale à l’ÉSAAB

Le vendredi 26 janvier, les 14 étudiants de DSAA 1 ont eu la chance d’accueillir Philippine Mangeart, architecte d’intérieur, créatrice textile et teinturière, ainsi qu’ancienne étudiante du BTS Design d’Espace de l’ÉSAAB. L’objectif de cette rencontre était de plonger les étudiants dans l’univers fascinant des teintures végétales, une technique abordée dans le cadre du cours de pratiques plastiques et médiation.

Basée à Nevers, Philippine Mangeart est la fondatrice de la marque Aube, dont le savoir-faire artisanal se distingue par l’utilisation de tissus aux fibres naturelles, qu’elle manipule soit à l’état brut, soit teints avec des pigments extraits de plantes.

La journée a été rythmée par plusieurs étapes, offrant aux participants une immersion complète dans l’art des teintures végétales. Tout a commencé par une exploration des plantes tinctoriales, dévoilant ainsi une large palette de couleurs. Puis les étudiants ont eu l’opportunité de fabriquer la teinture, et de l’appliquer sur des textiles végétaux pour des tests de teinte concrets. Enfin, des expérimentations ont été menées avec les teintures, en les associant à des végétaux bruts tels que les pelures d’oignons, ajoutant une dimension créative à cette expérience immersive.

Ainsi, les étudiants ont ainsi eu l’occasion d’explorer les subtilités de cette technique, tout en découvrant l’univers créatif et singulier de Philippine Mangeart.


https://www.shop-aube.fr/?fbclid=IwAR1ve-O4mkhTdDPCB-DmN26VmzkNUrsJx-hXW-gvVsqGO_CZ9ivDKyz1uag

Journée Rencontre des Métiers

Ce mardi 23 janvier, le Lycée Alain Colas et l’ÉSAAB ont organisé avec succès la Rencontre des Métiers, un événement marquant dans le cadre de la deuxième semaine de l’orientation.

Cet événement repose sur la participation d’anciens élèves ou étudiants de l’établissement, qui viennent témoigner de leur expérience professionnelle et ont à cœur de transmettre à leurs cadets le goût d’entreprendre, l’enthousiasme procuré par leur travail, mais aussi quelques « ficelles » du métier.

Le matin, une table ronde a rassemblé des professionnels captivants tels que Nadine Lebeau (architecte DPLG, co-fondatrice de Graal architecture), Thomas Oudin (designer graphique et co-fondateur de l’atelier Mo-To) et Jonathan Omar (designer d’objet et co-fondateur du Döppel Studio). Ils ont partagé leur parcours et leurs projets marquants, offrant une perspective précieuse aux élèves de Première Arts Appliqués et aux étudiants de première année de l’ÉSAAB, ainsi qu’à un groupe de collégiens de 3e (collège Les Loges).

L’après-midi, les élèves ont eu l’occasion de rencontrer individuellement les intervenants. Cette séance personnalisée a permis aux classes d’explorer leurs centres d’intérêt, de poser des questions spécifiques et de recevoir des conseils avisés pour leur orientation.

La Rencontre des Métiers a offert une immersion rapide mais significative dans le monde professionnel, offrant aux élèves une opportunité unique de s’inspirer et de mieux comprendre les différents métiers qui les attendent. Un grand merci aux intervenants !

https://www.doppelstudio.fr/en

https://graalarchitecture.com/

http://www.mo-to.fr/

 

Les paysages du futur : la Nièvre d’aujourd’hui et de demain

La classe de DNMADe espace 2 a récemment exploré quatre lieux représentatifs de la Nièvre, lors d’une sortie pédagogique organisée le lundi 11 décembre. Les 15 étudiantes ont ainsi eu l’occasion de découvrir des paysages variés :  le Lac des Settons, la commune de Clamecy, le Mont-Sabot de Neuffontains et les roches de Basseville à Surgy, aux côtés de Claire-Hélène Delouvée, directrice du CAUE 58.

Cette journée de découverte sur les particularités de chaque site observé permettra aux DNMADe espace 2, encadrées par leur professeur M. Calderero, de concevoir et réaliser, au cours du mois de janvier, un ensemble de visuels exprimant de potentielles évolutions de ces paysages en 2035 puis en 2050 sous différents scénarios. Un texte de contextualisation pour chaque visuel devra aussi être rédigé

La Nièvre face aux changements climatiques : 2de session

Une conférence sur la biodiversité et la gestion des forêts

Suite à une première conférence sur le thème de la gestion des ressources naturelles de la Nièvre, organisée le vendredi 8 décembre, une seconde rencontre a été arrangée par M. Raimbault (professeur de design d’espace) au sein de notre école le vendredi 22 décembre.

Les étudiants de design d’espace – DNMADe et DSAA inclus – ont eu la chance d’assister à la présentation de deux intervenants extérieurs : Yann Mozziconacci (responsable du service appui travaux et référent changement climatique pour l’agence ONF Bourgogne Ouest), et Mme De Champsavin (cheffe du service patrimoine naturel au Conseil départemental de la Nièvre), ont donc successivement présenté à leur public leurs connaissances minutieuses dans le domaine des ressources naturelles de la Nièvre.

Lors de cette matinée, plusieurs thèmes ont été principalement abordés : actions de sauvegarde de la biodiversité ; impact du changement climatique sur les arbres et les forêts et stratégie de gestion des forêts pour réussir à les adapter à ces changements ; mise en place des îlots d’avenir (expérimentations d’implantation d’une essence d’arbre sur une parcelle définie en forêt afin d’étudier sa capacité d’adaptation au milieu)…

Nous tenons à remercier les intervenants extérieurs d’avoir répondu à l’invitation et Mme Lauriane Debord (coordinatrice pour le projet paysage avec l’ÉSAAB) qui a organisé l’ensemble des actions.

Retour du metteur en scène Philippe Calvario :

point final pour le projet de scénographie.

Afin de finaliser le projet de scénographie pour la pièce de théâtre Créanciers, notre école a eu le privilège d’accueillir à nouveau l’acteur et metteur en scène Philippe Calvario, le lundi 18 décembre.

Accompagné de Gaétan Ricard (attaché de relations publiques et de la programmation jeune public de La Maison) et de Jean-Luc Revol (directeur général de La Maison), M. Calvario a assisté, au studio photo de l’ÉSAAB, à la présentation de chaque groupe sur les avancées du projet et sur leur maquette finale. Sous la forme d’une discussion, les professionnels et les étudiantes ont échangé sur les différents choix et modifications appliqués aux pistes de projets depuis la dernière visite du metteur en scène.

Cette présentation finale a donc permis à M. Calvario de conseiller les DNMADe espace de deuxième année sur les changements à appliquer afin de rendre leurs sept propositions réalisables.

Ce travail de mise en scène a ainsi donné l’occasion aux étudiantes de prendre connaissance du métier de metteur en scène et du rôle du scénographe au service de la mise en scène, et nombreuses sont celles qui se disent intéressées.

Les sujets du Muséum d’histoire naturelle immortalisés par les CPGE2

La classe de CPGE2 a effectué, mercredi 13 décembre, une sortie au Muséum d’histoire naturelle de Bourges, dans le cadre du cours de Pratiques Créatives et Artistiques, afin de visiter les différentes réserves (taxidermie, classification, réhabilitation…) et la collection permanente.

Guidés par Ludovic Besson (responsable des collections et attaché à la médiation du Muséum d’histoire naturelle de Bourges), les étudiants ont pu explorer les lieux et découvrir les expositions, tout en menant un travail de dessin par l’observation. Cette production leur a permis de collecter suffisamment de matière dans l’objectif d’un projet de création mené par le professeur de CPGE Art & Design, Cécile Ravel, sur le thème de la réserve dans toute sa polysémie.

Ce travail devrait se voir achevé vers la fin du mois de janvier, et exposé au sein de l’ÉSAAB.

La Nièvre face aux changements climatiques

Une conférence sur la gestion des ressources

Dans la suite du travail de réflexion engagé avec les DNMADe espace 2 sur les répercussions du changement climatique sur nos paysages, a été organisé une conférence sur le thème de la gestion des ressources naturelles de la Nièvre.

Le vendredi 8 décembre, les étudiants de design d’espace – DNMADe et DSAA inclus – ont pu assister aux présentations de 3 intervenants : Damien Nicolas (conseiller polyculture-élevage biologique et expert transition agro-écologique des systèmes agricoles), Claire-Hélène Delouvée (directrice du CAUE 58) et François Thomas (chef du service eau du département), se sont succédés le temps d’une matinée, partageant leurs connaissances approfondies.

Experts dans leurs domaines respectifs, ils ont abordé principalement les problèmes soulevés par les changements climatiques et les solutions que l’on peut tenter de mettre en œuvre pour remédier à différents phénomènes : amenuisement, voire disparition, des nappes phréatiques ; phénomène de débordement de cours d’eau en milieu urbanisé ; ou bien encore cercle vicieux entre agriculture et réchauffement climatique ; défi global pour imaginer les villes du futur.

Une autre conférence est à venir pour l’ÉSAAB le vendredi 22 décembre, ouverte à tous les étudiants.

Nous tenons à remercier les intervenants extérieurs d’avoir répondu à l’invitation de M. Raimbault, enseignant en DNMADe espace, faisant de cet événement un temps très formateur pour tout leur auditoire.

Les DNMADe objet au Pays Val de Loire Nivernais :

La concrétisation d’un projet

Ce mercredi 13 décembre, suite à la venue du cofondateur et président de l’Atelier des composites, Mathieu Lanz, les étudiants de DNMADe objet de deuxième année ont présenté officiellement, pour la première fois, leurs recherches pour le projet de cuisine itinérante.

Prenant place dans les locaux du Pays Val de Loire Nivernais, cet échange a été planifié par Mathieu Lanz et Émilien Pothet (Cofondateur de l’Atelier des composites), Marie Roux (Cheffe de projet alimentation et PAT au Pays Val de Loire Nivernais) et le professeur de design produit, Catherine Raimbault.

Dans l’objectif de débattre et d’examiner les différentes pistes de recherches, étaient également présents à cette présentation Eric Guyot (président du Pays de Val de Loire Nivernais), Christophe Fragny (vice-président-transition écologique et alimentation), François Hauton (ancien directeur de la Cuisine des saveurs), les représentantes des antennes du Secours Populaire et des centres socio-culturels de Decize et de La Machine, la chargée de mission PAT à l’agglomération de Nevers, et le proviseur du Lycée Alain Colas, M.Hebrard.

La présentation a débuté par un rappel du cahier des charges mis en place lors des précédentes rencontres, et par le récapitulatif du planning à venir ; suite à quoi M.Lanz et M.Pothet ont exposé des indications sur les brevets de ce projet, le choix de la plateforme ainsi que sur les partis-pris en matière d’ergonomie et de protection.

Puis les 5 groupes d’étudiants ont présenté successivement les principes et l’univers retenus pour ce projet. Cette démonstration ne représentant qu’une synthèse de leurs concepts, tout le travail de recherches et d’analyse effectué n’a pas été présenté. Les différentes orientations explorées ont donné lieu à discussion entre les divers membres, puis ont été formulés des axes de travail pour la prochaine rencontre.

Les DNMADe objet engagés dans un projet de cuisine itinérante

Le Pays Val de Loire Nivernais associe les étudiants à son Plan alimentaire territorial

Le Pays Val de Loire Nivernais fédère 5 communautés de communes et une agglomération. Ses missions portent notamment sur la santé, la mobilité et l’alimentation et, bien sûr, l’attractivité du territoire.

En septembre 2023, la commission alimentaire du Pays Val de Loire Nivernais s’est réunie dans l’objectif de finaliser l’élaboration de son plan d’action, consacré au développement du Plan alimentaire territorial (PAT) : ont été définis un calendrier d’actions, les grands axes, ainsi que les principaux partenaires auxquels le Pays Val de Loire Nivernais souhaite faire appel.

À ce titre, les étudiants de deuxième année de DNMADe objet à l’ÉSAAB ont été inclus dans le projet de cuisine itinérante, futur outil de promotion du « bien-manger » et des produits locaux, en lien avec l’impact environnemental et sanitaire de nos choix de consommation.

Ainsi, vendredi 8 décembre, à la suite de plusieurs échanges depuis le début de l’année scolaire, les 15 étudiants de la mention objet ont donc présenté l’avancement des différentes propositions de projets à Mathieu Lanz, Cofondateur et président de l’Atelier des composites. Par son intervention, cette entreprise accompagne les 5 groupes d’étudiants dans leurs projets respectifs, en réalisant parallèlement les études techniques.

https://www.latelierdescomposites.fr/

https://www.valdeloirenivernais.fr/

 

Les DNMADe espace à la radio

Diffusée le mercredi 29 novembre, l’émission Culture en Vrac, rapportant l’actualité de La Maison à Nevers, a reçu trois invités afin de représenter et mettre à l’honneur le partenariat avec les étudiants de DNMADe espace de deuxième année.

Suite à la visite de l’acteur et metteur en scène Philippe Calvario le lundi 20 novembre à l’ÉSAAB, le professeur de design d’espace Alexandre Raimbault, ainsi que deux étudiantes Louna et Julie, ont donc été interviewés par Bac FM sur leur expérience.

En effet, partenaires réguliers depuis plusieurs années, La Maison et l’ÉSAAB ont réuni les étudiantes et M.Calvario sur un projet de scénographie pour la pièce Créanciers, en représentation le 6 décembre à Nevers.

Les étudiantes ont pu assister gracieusement à la représentation.

Un fonds documentaire mis en lumière

par les étudiants de CPGE

Sans locaux attitrés depuis juillet 2021, le Parc Saint Léger – Centre d’art contemporain a toutefois réussi à poursuivre l’organisation d’évènements et d’expositions, en partenariat avec des acteurs locaux. Souhaitant ardemment favoriser la réception de l’art contemporain, une programmation « hors les murs », des ateliers jeune public et des workshops permettent donc le maintien d’une grande part des activités du centre d’art.

En revanche, son très riche fonds documentaire reste inaccessible au public. Composé principalement de monographies d’artistes et de catalogues d’expositions, il sommeille actuellement dans des cartons.

C’est dans ce contexte qu’a germé l’idée d’un workshop à l’ÉSAAB, destiné à valoriser ce fonds documentaire invisible. D’un commun accord invitation a été faite au graphiste Vincent Gebel, spécialisé dans l’édition afin qu’il conçoive un workshop à destination des étudiants.

https://vincentgebel.fr/

Ce vendredi 1er décembre, Vincent Gebel et Chantal Scotton, administratrice du Parc Saint Léger – Centre d’art contemporain, ont fait le point auprès des 12 étudiants de CPGE2 sur ce projet conduit depuis septembre dernier.

À partir d’une sélection parmi une cinquantaine d’ouvrages mis à leur disposition (le contenu de 3 cartons prélevés dans les réserves du centre d’art), les étudiants ont eu à composer chacun un livret, fruit de leurs analyses et de leurs recherches graphiques.

Leur réflexion sur la meilleure manière de mettre en valeur ces différents ouvrages restait très libre et chacun a porté le regard qu’il désirait sur ce projet.  Épaulés par l’artiste et leur professeur, les étudiants ont produit des propositions extrêmement variées.

Un dernier rendez-vous avec les intervenants viendra conclure la première étape de ce projet. En effet, en 2024 une seconde étape conduira à une édition permettant de faire dialoguer les différents travaux des étudiants, et constituant de fait un témoignage de l’importance du fonds documentaire d’un centre d’art aux côtés de son activité d’expositions.

http://www.parcsaintleger.fr/

Le Parc Saint Léger – Centre d’art contemporain reçoit le soutien du Conseil départemental de la Nièvre, de la DRAC Bourgogne Franche-Comté et pour ses actions de sensibilisation par le Conseil régional Bourgogne Franche-Comté.

Quand les DSAA1 animent l’Artothèque de La Maison

Le jeudi 19 octobre, Laurent Codair, secrétaire général de la Maison (scène conventionnée à Nevers) est venu passer commande d’un tutoriel animé auprès de la classe de première année de DSAA. Il s’agit de concevoir et de réaliser une vidéo de quelques minutes pour conquérir les futurs usagers de l’Artothèque et les guider dans leurs démarches. L’Artothèque est un service de prêt d’œuvres d’art disponible à la Maison.

Le 23 novembre, M. Codair est revenu à l’Ésaab avec Christophe Vootz, commissaire des expositions de La Maison. Ensemble, ils ont sélectionné un projet parmi les huit propositions des étudiants. C’est Flat-deeper, imaginé par Loyse Bottereau, Julien Brossard, Marylou Fave et Agathe Foucher qui sera réalisé par l’ensemble de la classe en animation de papier découpé. Cette vidéo sera ensuite intégrée aux émissions de Web-tv de la Maison et diffusée sur les supports municipaux (écran géant de la Maison, écrans Led de la municipalité…). Une version sonorisée est également envisagée pour le site internet de la Maison.

La livraison du projet est prévue pour février. Une restitution-événement sera organisée à la Maison, en présence des étudiants.

 
 

Cet article a été rédigé par M.Kaczorowski, professeur référent des DSAA1 sur ce projet.