Éducation aux Médias

Cette année, deux classes de seconde – dans le cadre de l’enseignement moral et civique – ainsi que des groupes d’élèves de première et de terminale qui ont choisi la spécialité « Histoire-géographie, Géopolitique et Sciences Politiques » sont impliqués dans un projet d’éducation aux médias et à l’information.
Les élèves de seconde ont participé à un atelier sur la caricature, comme le vendredi 24 novembre, animé par le dessinateur Cyrille Berger. Exerçant en tant que professeur au lycée Alain Colas, il est avant tout illustrateur, et notamment dessinateur de presse.
Les élèves de première ont participé à trois ateliers, organisés à la fin de l’année 2023, en liaison avec le thème de l’information à leur programme. Ils ont rencontré à deux reprises Christophe Schmidt, journaliste de l’AFP à Paris et bénévole à l’association « entre les lignes »;. Le premier atelier a porté sur médias et pluralisme et le second sur caricature et liberté d’expression.
Le 21 décembre dernier, les élèves de première puis ceux de terminale ont aussi eu l’opportunité d’assister à la conférence du photo-reporter Arnaud Finistre, qui leur a présenté ses photos du printemps arabe en Égypte, de la guerre civile en Libye, des effets du changement climatique en Inde ou des manifestations en France. Pigiste, il travaille pour la presse écrite, notamment le quotidien Le Monde, et pour l’Agence France Presse (l’AFP est l’une des trois grandes agences mondiales d’information).

https://entreleslignes.media/
https://www.afp.com/fr

Corps et espace

 

Le sport et les arts appliqués se sont rencontrés lors du workshop « Corps et espace » ; animé par une danseuse professionnelle, Liselotte Singer et à destination des élèves de Terminale arts appliqués. Un workshop mis en place à l’initiative de la professeure d’arts appliqués, Jennifer Fréville, et organisé avec la chargée de médiation en danse, théâtre et performance, de l’association Antre Peaux, Anna Zachmann.

Cet atelier a permis aux élèves d’expérimenter la place du corps dans l’espace, accompagnés de leurs professeurs d’EPS, Christelle Pouzens et Marvin Barroso. Les corps ont été sollicités par des contraintes variées, inspirées du « contact improvisation » : une forme de danse improvisée née dans les années 70 où le but est de composer avec le corps et les mouvements de l’autre danseur, mais aussi avec l’espace disponible, la nature du lieu, sans partition préétablie mais en jouant des effets de contrepoids, de déséquilibre, et potentiellement de chute.

Dans un second temps, on a proposé aux élèves de dessiner. Il s’agissait de penser le dessin à la fois comme la retranscription d’une expérience sensible vécue mais aussi comme l’écriture d’un mouvement.

Dans le cadre du workshop, la classe s’est également rendue à l’église Sainte Bernadette du Banlay pour une visite commentée. Caractérisée par une architecture particulière, ce lieu dont les sols sont inclinés, est une des rares concrétisations de la théorie de la « fonction oblique », développée par l’architecte Claude Parent et par Paul Virilio. Elle établit un nouveau rapport au sol fondé sur l’instabilité et le déséquilibre, permettant selon eux d’être en état de réceptivité, de participation et d’adhésion à une dynamique architecturale. Une manière pour les élèves d’envisager les applications possibles de l’expérience initiale.

Sortie culturelle : musée d’Orsay et musée Rodin

Le 10 janvier, les élèves de 1ère spécialité Arts plastiques, de 2de et de 1ère option arts plastiques, ont pu voir l’exposition consacrée par le musée d’Orsay au peintre Vincent Van Gogh et plus précisément aux deux derniers mois de sa vie, passés à Auvers-sur-Oise.

Les élèves ont évidemment profité aussi des collections permanentes du musée d’Orsay. L’après-midi, l’exposition intitulée Critical Mass a emmené les élèves dans un parcours faisant dialoguer les œuvres du sculpteur anglais, Anthony Gormley avec celles d’Auguste Rodin, et questionnant le rapport de
la sculpture au corps.

Chercheurs de mémoire

Le 19 décembre, les classes de terminale C et E se sont rendues à Paris, au Mémorial de la Shoah, dans le cadre d’un projet de recherches portant sur les déportés nivernais durant la seconde guerre mondiale. Après avoir visité le matin, le musée de l’histoire de l’immigration, les élèves ont visité l’exposition du Mémorial de la Shoah et participé à un atelier sur la reconstitution d’une biographie de déporté à partir d’archives. Cet atelier leur a permis de comprendre la démarche de recherches pour les déportés sur lesquels ils enquêtent.

En partenariat avec le Mémorial de la Shoah, avec l’association Mémoires du convoi 6 et des Camps du Loiret, et financé pour partie par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, ce projet permet aux élèves d’endosser le rôle d’enquêteur et d’entreprendre des recherches sur la biographie de personnes qui ont été déportées vers Auschwitz-Birkenau par le convoi n°6 du 17 juillet 1942, en partance de Pithiviers. Cette collecte d’informations est menée également en lien avec les Archives départementales de la Nièvre.

À partir de ces données, les terminales complètent leur propre page internet collaborative sur les déportés nivernais. Certains élèves de terminale participeront à l’issue de ce projet au Concours national de la Résistance et de la Déportation qui se déroulera en avril prochain.

Par cette action, les élèves s’initient aux pratiques de recherches mais contribuent également à redonner vie aux déportés, et au devoir de mémoire porté par leurs descendants.

Projection de « Linda veut du poulet »

linda 3-1
linda veut du poulet 1

Le 13 décembre, dans le cadre du cours de cinéma-audiovisuel optionnel, les secondes, les premières et les terminales ont visionné « Linda veut du poulet » au CinéMazarin. Ce film a obtenu le Cristal du long métrage lors du dernier festival d’Annecy et avait reçu le soutien de l’ACID (association du cinéma indépendant pour sa diffusion).
Cette sortie a été prise en charge financièrement par notre partenaire DRAC.

Sortie à la Fondation Louis Vuitton

Dans la matinée du 7 décembre, les terminales spécialité Arts plastiques se sont rendus à la Fondation Louis Vuitton pour l’exposition du peintre abstrait Mark Rothko, intitulée « Colors fields ». Après cette expérience sensorielle et immersive, les élèves ont visité deux expositions au Centre Pompidou : la première ayant pour thématique le « Corps à corps » et brossant l’histoire de la photographie, de l’argentique à l’Art contemporain ; la seconde présentait les œuvres du peintre, auteur et scénographe, Gilles Aillaud, qui s’intéresse aux animaux dans leur milieu naturel.

Le Reva du Club Journal

20231123_183144(1)

L’activité du Club Journal a repris cette semaine avec une dizaine d’élèves qui publient des articles aux sujets variés portant aussi bien sur la musique que la géopolitique. Le Reva peut aussi publier des BD et des nouvelles.

Ce jeudi 23 Novembre, le Club s’est réuni afin de faire la maquette du premier des 3 numéros de l’année 2023-2024, dont le premier qui paraîtra le 15 décembre. 

Nous pourrons retrouver ce nouvel exemplaire du Reva aux abords de la « rotule » (l’espace central du lycée) lors de la réunion parents-professeurs des premières et des terminales.

Vernissage de la « Floraison abstraite »

Ce mercredi 29 Novembre, l’exposition  » Floraison abstraite  » ornant la façade du lycée a été inaugurée en présence des élèves de première en spécialité Arts plastiques. Ce projet s’inspire du travail d’une peintre Suédoise du nom de Hilma Af Klint, considérée comme la première femme à avoir découvert l’art Abstrait.
Le monde végétal et la floraison ont été des sources d’inspiration pour les élèves, comme cela a été le cas, en son temps, pour la peintre, qui se destinait initialement à la botanique.
Les élèves ont produit des oeuvres individuelles, puis ont proposé différentes solutions d’accrochage, qui ont fait l’objet de votes, jusqu’à la sélection de la composition visible depuis le parvis du lycée.