Camille Baroux et Louisa Cerclé de retour à l’ÉSAAB.

L’ÉSAAB a eu le plaisir d’accueillir Camille Baroux et Louisa Cerclé pour une première session d’un workshop de graphisme, du lundi 25 au vendredi 29 mars. 

Anciennes étudiantes de l’ÉSAAB, Mmes Baroux et Cerclé sont revenues dans nos locaux afin de questionner les relations entre mise en page et mise en scène sur un projet d’expérimentation graphique avec les étudiants de première année en DNMADe Graphisme.

Pendant ces 5 jours, une réflexion approfondie a été menée en s’appuyant sur une activité spécifique : les étudiants, réunis en groupes, ont été invités à choisir une affiche parmi une sélection préexistante réalisée par des graphistes professionnels. Une fois l’affiche sélectionnée, les élèves ont été chargés de développer un univers scénique en lien étroit avec son graphisme.

Cette demande impliquait la création d’univers visuels, sonores et même dramaturgiques, qui se basaient sur les éléments graphiques et esthétiques de l’affiche choisie. En d’autres termes, les élèves devaient explorer et exprimer les concepts, les ambiances et les émotions évoqués par l’affiche à travers différents médiums, allant de la mise en scène visuelle à la composition sonore et même à la performance.

Cette approche a permis aux étudiants de plonger profondément dans la compréhension de la manière dont le design graphique peut être interprété et mis en relation avec d’autres formes d’expression artistique, enrichissant ainsi leur expérience et leur compréhension du processus créatif dans le domaine du design.

L’ÉSAAB remercie chaleureusement Camille Baroux et Louisa Cerclé pour leur précieuse contribution à ce workshop et pour leur engagement envers les étudiants.

https://camillebaroux.eu/

https://louisacercle.fr/

Workshop de Paul Bouigue : Association entre mots et images

Dans la semaine du 18 au 22 mars, les étudiants en deuxième année de DNMADe graphisme ont participé à un workshop, organisé par leur professeur, M.Chancogne, aux côtés de Paul Bouigue. Sous sa direction, les étudiants ont eu pour objectif de se préparer à la rédaction de leur futur mémoire de troisième année.

Diplômé en 2022 d’un master à l’École des Arts Décoratifs de Paris, Paul Bouigue est un designer graphique touchant à de nombreuses autres pratiques : photographie, écriture, couture…

Afin d’amorcer le travail, le designer a apporté une dizaine de dictionnaires anciens, richement illustrés. Après les avoir feuilletés, chaque étudiant a sélectionné un certain nombre de termes, et les a associés à différentes illustrations, prélevées de manière aléatoire. Le travail consistait ensuite à établir un lien sémantique entre ces deux éléments en s’appuyant sur leurs définitions respectives et leur polysémie. Enfin, les 13 étudiants ont travaillé à la mise en page de leurs idées, en expérimentant différentes recherches de composition. Des tests d’impression ont également été réalisés pour évaluer le rendu final et ajuster si nécessaire.

Ce workshop est reconduit dans son principe chaque année. Il constitue une entrée dans la réflexion que les étudiants auront à mener sur leur projet personnel de 3e année et plus spécifiquement d’amorcer le travail de préparation du mémoire, qui sera soutenu à l’oral en décembre 2024.

https://pual.cool/

Résidence d’artiste d’Alban-Paul Valmary : La Loire en couleurs.

Chaque année depuis 2013, l’ÉSAAB a la chance de pouvoir accueillir une résidence d’artiste pour une des classes post-bac, dans le cadre du label          « Excellence Métiers d’Arts ». En effet, ce label, attribué aux écoles proposant une offre de formation originale et de qualité dans le domaine des métiers d’arts, permet le financement de la résidence par la DRAC.

Cette année, ce sont les étudiants de première année de DNMADe Graphisme qui participent à cette expérience et ils ont d’abord eu à choisir, parmi une sélection d’artistes, celui avec lequel ils souhaitaient travailler : Alban-Paul Valmary.

Répondant régulièrement à une activité de commande dans le milieu de la culture, ce designer graphique aborde son travail comme une collaboration avec de nombreux artistes, écrivains, écoles d’arts, architectes… Cette rencontre a donné l’occasion aux étudiants de première année de découvrir le travail en équipe, la coopération de plusieurs personnes dans un même projet.

La première prise de contact a eu lieu le 8 février, lors d’une conférence donnée par Alban-Paul Valmary présentant sa pratique aux étudiants.

La première phase du workshop s’est déroulée du 18 au 22 mars. Dans un premier temps, le designer a invité les 14 étudiants à se documenter sur la flore, la faune, les légendes, les trafics fluviaux ligériens. Cette investigation a enclenché les recherches graphiques de la seconde étape : l’objectif était de parvenir à créer les motifs d’une voile de bateau à l’aide de tampons. À partir de blocs de mousse de récupération, les étudiants ont fabriqué de nombreux tampons aux formes variées et produit de multiples compositions, résultant des variations dans les combinaisons de motifs.

La collaboration des étudiants avec Alban-Paul Valmary reprendra au mois de mai. Viendra ensuite le temps de la restitution au début de l’année scolaire 2024-2025, dans les locaux de Tombolo Presses (structure porteuse de la résidence) : l’espace Ravisius Textor.

https://albanpaul.com/

Immersion culturelle à Lyon : une sortie cinématographique pour les élèves en Cinéma-Audiovisuel

Les élèves de la section cinéma-audiovisuel du Lycée Alain Colas ont récemment fait une plongée dans l’univers cinématographique lors d’une sortie culturelle à Lyon, le mercredi 13 mars dernier.

Divisée en deux parties, l’escapade a démarré par une visite guidée du musée de l’institut Lumière, lieu consacré à la protection et à la projection du patrimoine cinématographique. Dédié aux origines du cinéma, le musée est installé au sein de la Villa Lumière et ouvre à la découverte des inventions des deux frères Lumière, qui ont joué un rôle capital dans l’histoire du cinéma. Les élèves ont eu l’opportunité d’assister à la projection privée du film La Dolce Vita de Federico Fellini au sein de l’institut, œuvre s’inscrivant dans le cadre de leur programme de baccalauréat.

Pour couronner la journée, les élèves se sont rendus à l’Auditorium Maurice-Ravel afin d’assister à un ciné-concert exceptionnel : l’Orchestre National de Lyon, sous la direction de Timothy Brock, a interprété Faust de Murnau. Cette expérience leur a ainsi permis de vivre la fusion entre musique et cinéma dans un cadre immersif.

Un projet d’Arts Appliqués qui donne le sourire.

En février, les élèves de Terminale STDS2A ont présenté leurs propositions de réaménagement et de décoration du « Café Sourire » à l’Adapei de la Nièvre. C’était l’aboutissement d’un projet débuté en janvier, à l’initiative de leur professeur, Jean-Luc Diény. 

Les élèves, répartis en 5 groupes, ont été encadrés par Jean-Luc Dieny, professeur d’arts appliqués, en partenariat avec Mathias Coindre, éducateur à l’ADAPEI 58, également encadrant des jeunes en situation de handicap dans ce café.

Après avoir rencontré les membres de l’association et établi les spécifications du projet, les lycéens se sont rapprochés de la communauté d’Emmaüs de Magny-Cours. L’objectif ? Intégrer du mobilier déjà existant dans les propositions élaborées par les élèves.

Au lieu de choisir un seul projet parmi les cinq présentés, les responsables ont décidé de combiner les idées les plus pertinentes de chaque équipe pour obtenir le meilleur résultat possible. Les professeurs sont fiers de leurs élèves, qui ont démontré un grand niveau d’engagement et d’intérêt pour ce projet. Pour ces derniers, cette expérience a été enrichissante et stimulante, avec une volonté de suivre l’évolution du Café Sourire, au-delà de la conclusion du projet.

Cette initiative marque donc le début d’une nouvelle aventure pour tous les participants !

 

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/ces-lyceens-fourmillent-didees_14437075/

 

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/le-debut-dune-belle-aventure_14447954/

 

L’art écologique : une conférence captivante de François Salmeron

L’ÉSAAB a eu le privilège d’accueillir François Salmeron, lors d’une conférence mémorable le vendredi 15 mars. Philosophe, enseignant, journaliste, critique d’art et trésorier de l’AICA France, M. Salmeron a partagé son expertise en articulant ses recherches doctorales à la présentation son ouvrage, Itinérances écologiques – art, éthique et environnement.

Les questions soulevées lors de cette conférence ont ouvert un dialogue sur la relation entre les arts visuels et la question écologique. Plusieurs réflexions ont été menées, interrogeant la manière dont les œuvres d’art et la perspective de l’art écologique nous offrent de nouvelles façons de créer, de vivre et de penser notre relation avec la nature et l’écosystème.

Sa présentation a permis aux étudiants de se questionner sur la réévaluation de la place du vivant et de la création plastique dans les changements écologiques actuels, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives sur les interactions entre l’art et l’environnement.

Nous remercions notre partenaire, le centre d’art contemporain Parc Saint Léger, qui a organisé cette conférence, et François Salmeron pour ce moment de partage avec les lycéens et les étudiants.

Prochaine exposition à venir : http://www.parcsaintleger.fr/portfolio/yann-lacroix/

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/loisirs/a-la-decouverte-de-lart-ecologique-avec-francois-salmeron-a-l-esaab-de-nevers_14465465/

 

 

Le retour d’un ancien étudiant  : Workshop dessin pour les DNMADe 1

L’ÉSAAB a eu le plaisir d’accueillir Corentin Pernet pour une première session d’un workshop de dessin, le mardi 8 février, et une seconde le mardi 5 mars. Ancien élève en STD2A au Lycée Alain Colas, M.Pernet est revenu dans nos locaux afin de travailler sur un projet d’expérimentation du croquis rapide avec les étudiants de DNMADe 1, toutes mentions confondues.

Diplômé en Communication Visuelle, Cinéma d’Animation, Illustration et Décor de Cinéma, Corentin Pernet est aujourd’hui basé à Paris où il travaille avec de nombreux acteurs de la culture. 

Pendant ces 2 jours, l’illustrateur a travaillé en étroite collaboration avec les étudiants, les guidant à travers trois thèmes différents : le modèle vivant, le volcan et la fête foraine. Avec ses conseils, les 45 étudiants ont exploré les différents processus de recherche d’inspiration, de recherches graphiques (par divers outils) et de création d’illustrations.

Ce projet a non seulement permis aux étudiants de développer leurs compétences techniques et artistiques  mais leur a également offert une précieuse expérience pratique dans le domaine professionnel, en travaillant aux côtés d’un ancien étudiant.

L’ÉSAAB tient à remercier chaleureusement Corentin Pernet pour sa précieuse contribution à ce workshop et pour son engagement envers les étudiants.

Rencontre avec Florence Miailhe : cinéma d’animation

Le 4 mars, nous avons eu l’honneur d’accueillir Florence Miailhe au sein de notre établissement, une réalisatrice de renom qui a reçu plusieurs prix tels le César du meilleur court-métrage en 2002 pour Au premier dimanche d’août, une mention spéciale au Festival de Cannes en 2006 pour Conte de Quartier et un Cristal d’honneur, à l’occasion du Festival International du Film d’animation d’Annecy en 2015 pour l’ensemble de son œuvre. Florence Miailhe est également lauréate de la Fondation Gan pour le Cinéma, prix spécial 2017. En 1991, Florence se lance dans l’animation, passionnée de peinture et ancienne maquettiste de journal, elle se fait remarquer pour le film d’animation Hammam créé à partir de dessin d’observation et diffusé par le CNC.
Les techniques de cette artiste varient selon les animations, souvent inspirées de conte, mais les plus récurrentes sont le pastel sec, la peinture et le sable. Florence Miailhe capture le travail pictural réalisé sous la caméra, l’effet de mouvement  étant recréé par recouvrement.

Nous remercions chaleureusement cette brillante réalisatrice d’avoir accepté l’invitation de Mme Freville, professeure d’arts appliqués, et donné cette conférence très inspirante.

« Le pas de côté » : une conférence de Gaëtan Mazaloubeaud

Le lycée Alain Colas a eu le privilège d’accueillir, jeudi 8 février un intervenant extérieur spécialisé dans le domaine des projets participatifs. L’orateur, invité par Mme Collard, professeure à l’ÉSAAB, était Gaëtan Mazaloubeaud, designer et constructeur, gérant de l’entreprise Design Tout Terrain depuis 2017.

Sa venue dans notre établissement a été l’occasion pour les étudiants de s’enrichir de nouvelles perspectives pour leurs démarches de projets, mais aussi de découvrir d’autres possibilités d’avenirs professionnels.

La conférence s’est déroulée sous la forme d’un échange avec les différentes classes présentes.

De nombreux sujets ont été abordés autour des chantiers collaboratifs et du travail de M. Mazaloubeaud, dont l’entreprise accompagne les institutions dans leurs projets d’aménagement d’espace. Questionnant les matériaux, les usagers ou encore les besoins des lieux, l’intervenant témoigne du déroulement d’un projet dans lequel on intègre directement ceux qui utiliseront le plus l’espace.

Le lycée Alain Colas tient à remercier Gaëtan Mazaloubeaud pour son intervention auprès des étudiants. Cette expérience leur aura permis d’en apprendre davantage sur le « vivre ensemble », élément primordial dans l’équilibre d’une société.

https://www.designtoutterrain.fr/