Skip to content

L’ÉSAAB au Festival International des jardins

Les professeurs de design d’espace de l’ÉSAAB ont organisé, le 30 avril dernier, pour les 3 niveaux de DNMADe une sortie à Chaumont-sur-Loire. Se sont joints à eux des camarades de DSAA (niveau master), de la mention espace, ainsi que Mme Karen Chevallier, architecte conseillère au CAUE 89, et la directrice du CAUE 58, Mme Claire-Hélène Delouvée, qui a apporté son expertise en tant que paysagiste. Une occasion d’échanger ses impressions entre passionnés !

 Le Domaine de Chaumont-sur-Loire s’est forgé une identité singulière : à la fois lieu patrimonial inscrit dans le circuit des châteaux de la Loire, parc offrant une plongée dans les différentes civilisations du jardin (« jardins pérennes »), et site de présentation de la création paysagère contemporaine (« festival international des jardins »).

Existant depuis 1992, le Festival réunit chaque année plusieurs artistes, plasticiens et paysagistes à l’issue d’un concours. Biomimétisme au jardin (édition 2021), Jardin résilient (2022) ou encore Jardin, source de vie (2024), autant de thèmes et d’incitations pour faire de ce festival un laboratoire de la création de jardins et paysages contemporains. Conçues par des équipes pluridisciplinaires, les œuvres sont installées directement dans le Château et visibles par tous les promeneurs venus explorer les jardins.

Au cours de cette journée, le groupe a déambulé dans les divers espaces du Domaine, découvrant l’expérience unique offerte par chacun de ces lieux, ainsi que les différents univers des artistes et créateurs exposés.

À l’extérieur, le Parc et les Jardins sont au cœur de l’évènement, faisant se côtoyer, parmi tant d’autres, les installations de l’artiste Giuseppe Penone, du designer Mathieu Lehanneur ou du botaniste et chercheur au CNRS Patrick Blanc. Les étudiants ont aussi eu la chance de se promener au potager conservatoire du Domaine, installé en 2009, afin de faire redécouvrir aux visiteurs plusieurs variétés de plantes oubliées. Des serres sont aussi présentes à l’extérieur du Château, regroupant une collection de diverses plantes exotiques pour un dépaysement garanti grâce à un voyage botanique. Enfin, à l’intérieur du bâtiment, les élèves et leurs professeurs ont visité les multiples espaces d’expositions, aménagés pour accueillir expositions temporaires, installations artistiques ou activités culturelles. 

Une véritable immersion au cœur du règne végétal, dans toutes ses formes et ses interprétations, qui imprégnera assurément les futures créations des étudiants.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.